Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2019

Beau comme un pinson

Beau comme un pinson

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Depuis qu'il est en retraite, Michel Butillon s'adonne à sa passion, la photographie et plus particulièrement la prise de vue animalière.

 

Un affût en bois construit à demeure dans son jardin en bordure d'un ruisseau, le Rupt à Semondans, lui permet d'observer de nombreux oiseaux dans des conditions remarquables.

 

À la bonne école avec ses amis photographes naturalistes, durant de longues heures, il observe et partage des instants nature.

 

Le cliché de ce pinson des arbres, joliment mis en valeur dans ce cadrage, illustre une parfaite maîtrise technique permettant de découvrir et d'admirer ce superbe mâle en plumage nuptial.

 

Le Pinson des arbres est une espèce typiquement forestière à l'origine, mais qui est capable de s'adapter à de très nombreuses situations en terme d'habitat. Si cet oiseau demeure relativement commun, mieux vaut être très bien caché pour le photographier à courte distance pour ne pas éveiller son instinct farouche.

 

Pinson des arbres-Photo Michel Butillon-450.jpg

Cliché © Michel Butillon

13/03/2019

Giboulées de mars

Giboulées de mars

 

par Dominique Delfino

Photographe animalier et naturaliste

 

La météo de ces derniers jours, caractérisée par des vents violents et averses soutenues, rappelle ces ambiances que l'on connaît plus souvent en Bretagne. C'est sur les terres de Brognard que je surveille les trouées de lumière, prêt à réagir face à ces tableaux que le ciel offre soudainement dans la fuite des nuages.

 

Les précipitations faiblissent laissant apparaître des percées de ciel bleu et des rayons lumineux qui illuminent l'atmosphère.

 

Tout s'accorde pour profiter au miracle des éléments naturels. Dans une tourmente de lumière, de rideaux de pluie, l'arc-en-ciel qui monte en puissance et coiffe le village, s'inscrit dans le paysage pour un bref instant.

 

Mieux vaut alors avoir l'appareil sous la main pour le photographier rapidement avant qu'il ne s'évanouisse dans l'espace.

 

Arc en ciel-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

06/03/2019

Espaces naturels et urbanisation dans la basse vallée de l'Allan

Espaces naturels et urbanisation de la basse vallée de l'Allan

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

 

L’urbanisation galopante sur le pays de Montbéliard au cours de ces trente dernières années n'est pas demeurée sans conséquence sur l'environnement

 

 

dominique delfino,basse vallée de l'allan,pays de montbéliard,espaces naturels,urbanisation

Ancienne gravière au niveau de la sortie de l'A36

Cliché © Dominique Delfino

 

C'est certainement la basse vallée de l'Allan, plaine inondable majeure, qui a connu le plus grand bouleversement avec deux détournements consécutifs de la rivière.

 

1987 : remblaiement du lit de l'Allan traversant le site PSA pour gagner des terrains et moderniser l'usine.

 

1988 : suppression des méandres de l'Allan pour assécher la plaine de Brognard et remblaiement de centaines d'hectares pour aménager la ZAC Technoland.

 

dominique delfino,basse vallée de l'allan,pays de montbéliard,espaces naturels,urbanisation

Technoland et ancienne gravière au niveau de la sortie de l'A36

Cliché © Dominique Delfino

 

Les espaces naturels que l'on rencontre sur ce secteur sont tous consécutifs à une réflexion engagée à l'époque avec le District Urbain du Pays de Montbéliard et l'association de protection des basses vallées de l'Allan et de la Savoureuse créée et conduite par Dominique Delfino.

 

Dans le cadre de mesures compensatoires, le milieu naturel de l'Allan sera ainsi aménagé de manière totalement artificielle et classé depuis quelques années en espace naturel sensible (PMA et Conseil départemental).

 

D'autres secteurs comme la Source phréatique du "Trou Vervelle" et l'ancienne gravière située en contrebas de la sortie sur A36 en direction d'Étupes répondent également aujourd'hui à ces mesures de protection.

 

Une mosaïque de milieux naturels qui permet néanmoins de conserver une forme d'équilibre fragile dans un secteur fortement soumis aux nuisances des activités environnantes.

 

dominique delfino,basse vallée de l'allan,pays de montbéliard,espaces naturels,urbanisation

Technoland 1 et 2 et espaces naturels

Cliché © Dominique Delfino

 

27/02/2019

Secrets de la Creuse

Secrets de la Creuse

 

Par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Le vallon de la Creuse offre une balade pleine de découvertes rythmée par le parcours du ruisseau qui serpente à travers un relief karstique.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,pays de montbéliard,la creuse,le gland,la doue,karst

Cliché © Dominique Delfino

 

De sa source au pied de Blamont (25) à sa confluence avec la Doue à Glay (pour former le Gland), la Creuse témoigne des particularités de la nature du terrain.

 

Le murmure de l'eau qui court sur les rochers s'infiltre, disparaît pour resurgir plus en aval est à l'origine d'un phénomène naturel curieux.                

 

Lorsque que la Creuse est à un niveau moyen, une partie de ses eaux disparaît entre les dalles jusqu’à provoquer une baisse sensible du niveau ce qui, à petite échelle, rappelle et explique simplement l'épisode de sécheresse du Doubs en aval de Pontarlier durant l'été dernier 2018.

 

Un ruisseau où il fait bon se poser, contempler l'eau qui file avec le temps telle cette pose photographique où la Creuse semble défier les saisons.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,pays de montbéliard,la creuse,le gland,la doue,karst

Cliché © Dominique Delfino

 

06/02/2019

L'Allan en mode hivernal

L'Allan en mode hivernal

par Dominique Delfino


Photographe naturaliste et animalier

Ambiance hivernale sur la basse vallée de l'Allan après les quelques chutes de neige en plaine de ces derniers jours.

Le lieu-dit ''du Moulin'' à Allenjoie revêt un caractère particulier. Le cours libre et sauvage de la rivière modelé chaque année par la dynamique naturelle du cours d'eau offre, au jour le jour, à chaque saison, de véritables tableaux.

Ce sont les crues qui façonnent ce paysage tout en maintenant des biotopes indispensables à de nombreuses espèces animales.

La neige accentue un graphisme sur ce secteur classé en espace naturel sensible, renforçant ainsi le dessin qui caractérisent ce milieu.

Une ambiance éphémère, renforcée par quelques rayons de lumière dont il faut vite profiter le temps d'un jour.

 

L'Allan en mode hivernal-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

30/01/2019

Élégance à la mangeoire

Élégance à la mangeoire

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Parmi les nombreux oiseaux fréquentant les mangeoires en hiver, la présence particulière du Chardonneret élégant fait le bonheur des amoureux des oiseaux.

 

Chardonneret_02-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino 

 

Étonnée par la quantité de ces petits passereaux qui, tous les jours durant cet hiver, occupent les postes de nourrissage, Nicole, retraitée demeurant au Fort Lachaux à Montbéliard, me contacte afin de me faire part de ce spectacle permanent.

 

Ce sont effectivement entre trente et cinquante chardonnerets qui, par vagues durant la journée, envahissent et décorent un très beau pommier avant de prendre possession des mangeoires.

 

Durant des heures, Nicole les observe pour son plus grand plaisir tout en constatant que ses sacs de graines fondent quotidiennement comme neige au soleil !

 

Les friches proposant des chardons sauvages constituent pour le Chardonneret son milieu de prédilection. Malheureusement cette espèce protégée fait encore aujourd'hui l'objet de braconnage et de trafic (pour être mis en cage) y compris dans le Pays de Montbéliard.

 

Chardonneret_01-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino 

 

16/01/2019

Lumière de scène à Écot

Lumière de scène à Écot

 

Par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

 La présence du brouillard matinal conditionne souvent l'émergence de belles ambiances lumineuses lorsque le soleil arrive à s'imposer.

 

 Le plateau d'Écot (25) culmine à environ 530 mètres, altitude à laquelle souvent plafonne le brouillard dans la région.

 

 Mon choix s'oriente sur ce point haut dominant le Pays de Montbéliard pour en parcourir l'horizon.

 

 Le soleil émerge très rapidement du brouillard qui se dissipe de plus en plus rapidement.

 

Alors que je replonge dans le versant opposé, je découvre une crête où se marient soleil et brume avec comme témoin la végétation qui rayonne dans une ambiance de lumière de scène.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,brouillard hivernal,plateau d'Écot,pays de montbéliard,

Cliché © Dominique Delfino

 

04/12/2018

Panoramique vallée de l'Allan

Panoramique vallée de l'Allan

 

Par Dominique Delfino

Photographe paysagiste et animalier

 

Brume et nuages font partie des ingrédients incontournables à la magnificence d'un paysage.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,pays de montbéliard,plaine de l'allan,brognard

Cliché © Dominique Delfino

 

C'est dans cette ambiance que je conduis ma balade matinale en parcourant la plaine de l'Allan, la brume dévoilant à peine le cours de la rivière.

 

La lumière perce progressivement, le rideau de brouillard laissant apparaître l'horizon. Le ciel bleu azur s'impose soudainement animé par une formation nuageuse qui semble prendre la fuite au-dessus de Brognard.

 

La technique du panorama s'impose à la prise de vue pour figer cette ambiance éphémère.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,pays de montbéliard,plaine de l'allan,brognard

Cliché © Dominique Delfino

 

27/11/2018

Automne tout Doubs

 

Automne tout Doubs

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Flâner sur les rives du Doubs à l'automne offre à notre regard des images d'une grande douceur quelle qu'en soit la lumière qui les imprègne.

 

Cette belle rivière qui traverse notre département présente encore, malgré les aménagements, un cours d'eau dont les berges sont le reflet d'une harmonie végétale dans un cadre naturel parfois sauvage.

 

Flâner, c'est aussi se poser pour découvrir avec passion, contempler au rythme de nos sens, ces paysages renforcés par le miroir de la surface de l'eau.

 

Une manière de s'évader en '' Doubs'eur ''.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,automne,doubs,pays de montbéliard,paysage automnal

Cliché © Dominique Delfino

14/11/2018

Automne éphémère

Automne éphémère

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Nul ne pouvait prévoir, compte tenu de la sécheresse persistante en Franche-Comté lors de cet été 2018, ce que l'automne allait nous dévoiler en palettes de couleurs.

 

Automne éphémère_02-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

Les ambiances varient selon les endroits et les altitudes. Je me balade, sur les hauteurs de Mathay et de celles du plateau d'Écot, le long des rives du Doubs, de la côte de Maîche pour finalement dominer la vallée du Dessoubre au Rocher du Bourbet.

 

Automne éphémère_03-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

Le brouillard matinal offre souvent ces ambiances particulières, la lumière cherchant à percer le feuillage aux couleurs chaudes et transparentes.

 

Automne éphémère_01-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

Il faudra ainsi profiter à chaque instant des rayons du soleil qui animent ces panoramas au cours de la journée, le temps étant compté à cette saison sur la mise en lumière de ces tableaux éphémères.

      

30/10/2018

Lueurs d’un soir

Lueurs d’un soir

 

 par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

 

Le jeu de la lumière projetée sur les formations nuageuses offre de temps à autre des tableaux célestes éphémères auxquels on ne s’attend pas toujours. C’est bien sûr en fin de journée, lors du coucher de soleil, qu’il va falloir faire preuve de patience.

 

Mais rien n’est gagné d’avance, il faudra attendre que le soleil soit couché et seule la nature de l’horizon décidera de lever le voile sur cette scène grandeur nature qui s’offrira peut-être à notre regard.

 

C'est alors que, progressivement, les lueurs se manifestent en illuminant les nuages acteurs de ce spectacle.

 

Une ambiance paisible dont semblent également profiter ces chevaux au pré.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,pays de montbéliard,paysage automnal,

Cliché © Dominique Delfino

25/09/2018

Chevreuils, féerie matinale

Chevreuils, féerie matinale

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

L'ambiance d'un lever de soleil dans le brouillard matinal nous plonge dans l'atmosphère particulière du milieu aquatique de l'espace naturel de l'Allan.

 

Les oiseaux ne sont pas encore au rendez-vous face à mon affût et je profite de ces instants magiques et éphémères pour savourer ce mariage de la lumière et de l'eau.

 

Les roseaux dessinent une courbe harmonieuse sous le poids de la rosée, les images s'enchainant au rythme du brouillard qui glisse sur la surface de l'eau.

 

Surprise de taille soudain dans mon viseur. Un chevreuil se présente sur la rive suivi de ses deux jeunes de l'année. Prudents, ils s'engagent sur le plan d'eau afin de traverser et rejoindre un espace de quiétude. La scène est extraordinaire dans cette ambiance féerique. La chevrette distancée des faons revient sur ses pas afin de les sécuriser sur la rive avant de traverser à nouveau et mettre son petit monde à l'abri.

 

Cinq minutes intenses d'émotion et de bonheur que la nature procure au cours de ces petits matins qui se suivent et ne se ressemblent jamais.

 

Chevreuils, féerie matinale_01-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

Chevreuils, féerie matinale_02-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

Chevreuils, féerie matinale_03-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

09/09/2018

Brognard sous le vol des Guêpiers

Brognard sous le vol des Guêpiers

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Dans l'article du 2 septembre dernier, j'évoquais la migration de retour du Guêpier d'Europe en Afrique, pensant que les oiseaux étaient pour la plupart déjà loin de notre région.

 

Surprise vendredi 7 septembre au matin, lorsqu'il me semble entendre des Guêpiers d'Europe. Son cri caractéristique permet de le reconnaître même lorsqu'on le discerne à peine, le ciel de Brognard étant encore chargé de brouillard et nuages.

 

Ce sont une quinzaine d'oiseaux qui prennent le couloir migratoire de la vallée du Doubs suivis d'une trentaine qui tournoient au dessus du village profitant des espaces naturels pour chasser avant de poursuivre leur route.

 

Il s'en suivra des vols réguliers par groupes plus ou moins importants avec une belle présence des migrateurs dans l'espace naturel de l'Allan. De nombreux Guêpiers perchés dans les arbres de la plaine offrent le spectacle de belles chasses d'insectes au ras des prairies.

 

Plus de 300 guêpiers seront finalement comptabilisés à l'occasion de cette journée, chiffre qui complète les nombreuses observations de cette espèce réalisées ces derniers jours notamment au Crêt des Roches à Pont-de-Roide à l'occasion du suivi migratoire que réalise chaque année la LPO.

 

Guêpiers-septembre-2018-Brognard-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

02/09/2018

Le Guêpier d'Europe, retour vers l'Afrique

Le Guêpier d'Europe, retour vers l'Afrique

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Le Guêpier d'Europe est sans doute l'un des plus beaux oiseaux ou du moins le plus coloré que l'on puisse observer en France. Il y a encore quelques décennies, cette espèce, inféodée aux régions les plus au sud de l'Hexagone, est peu à peu remontée vers le nord.

 

Nicheur en basse vallée du Doubs depuis près de trente ans en aval de Besançon, le Guêpier d'Europe s'est installé depuis peu en Haute-Saône et dans le territoire de Belfort avec une tentative de nidification sur le plateau de Brognard il y a deux ans.

 

Les sites de nidification se présentent en colonies plus ou moins importantes dans des talus ou berges sablonneuses de rivière que l'oiseau retrouve début mai, d'année en année.

 

Durant tout l'été, le Guêpier d'Europe se manifeste par une intense activité jusqu'au départ du nid des derniers poussins courant août.

 

Emblématique chasseur aérien d'insectes, il quittera la région pour l'Afrique avant le mois de septembre, des individus ayant été observés en halte migratoire ces derniers jours au Pays de Montbéliard.

 

Guêpier-d'Europe-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

21/08/2018

Les Cigognes envahissent Audincourt

Les Cigognes envahissent Audincourt

 

Par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Très joli spectacle à Audincourt ce mardi soir 21 août 2018. Ce ne sont pas moins d'une cinquantaine de Cigognes blanches qui, peu avant le soleil couchant, tournoient sur le centre ville. À la recherche de points hauts pour se percher, les oiseaux se préparent à une halte migratoire le temps d'une nuit.

 

L'église de l'Immaculée Conception (ou église des Forges) ainsi que les vieux bâtiments de l'usine des forges sont finalement pris d'assaut par les échassiers faisant le bonheur des riverains les yeux rivés sur le ciel.

 

Pour qui ne l'avait pas encore remarqué, le claquettement soutenu des becs de cigognes résonna jusqu’à la nuit tombante, illuminée par un beau clair de lune.

 

Cigognes-Audincourt-Dominique-Delfino_01-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

Cigognes-Audincourt-Dominique-Delfino-450_02.jpg

Cliché © Dominique Delfino

Cigognes-Audincourt-Dominique-Delfino-450_03.jpg

Cliché © Dominique Delfino

Cigognes-Audincourt-Dominique-Delfino-450_04.jpg

Cliché © Dominique Delfino

20/08/2018

L'Hirondelle de rivage

L'Hirondelle de rivage

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Installée au sein de la rivière en basse vallée de l'Allan à Allenjoie, la colonie d'hirondelles de rivage comptait cette année pas moins d'une quinzaine de nids.

 

C'est un des rares oiseaux qui creusent le sol. Elle niche, en colonies de quelques couples à plusieurs centaines, dans une chambre qu'elle a creusée au fond d'un terrier, en forme de galerie d'environ soixante centimètres de long, dans une paroi ou une falaise, généralement de sable ou de terre meuble. La chambre est ainsi maintenue à une température et une hygrométrie presque constantes.

 

Avec les hirondelles également installées sur l'Allan à Bart, ces deux colonies témoignent de la difficulté de cette espèce de trouver les espaces naturels susceptibles de l'accueillir dans le Pays de Montbéliard.

 

Les dernières jeunes Hirondelles de rivage ont pris leur envol — en cet été 2018 de canicule — autour du 10 août, dans ce secteur très fréquenté par un public en quête de fraîcheur.

 

Hirondelle-de-rivage_01-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

Hirondelle-de-rivage_02-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

Hirondelle-de-rivage_03-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

31/07/2018

Bruant des roseaux

Le Bruant des roseaux

 

Par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

 

Cet oiseau de la taille d’un moineau s’observe principalement en milieux humides, aux bords de cours d’eau, d’étangs ou de lacs.

 

Les grandes roselières constituent son biotope de prédilection, le Bruant des roseaux étant souvent le passereau le plus commun au sein de ces espaces et ne se gêne pas pour le faire savoir !

 

L'ambiance sonore des marais est bien dominée par son chant lancé à longueur de temps. En évidence sur un phragmite (ou une branche d'arbuste) pour chanter, il étale alors largement sa queue mettant en évidence les bords blancs contrastant avec la partie centrale noire.

 

À l'affût au bord de l'Allan, j'ai la chance de profiter de la présence de ce joli mâle chanteur. À portée d'objectif, il délivre des notes brèves, monotones et continues afin de s'imposer sur son territoire le temps d'une saison.

Bruant-des-roseaux-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

18/07/2018

Le retour du lièvre

Le retour du lièvre

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

 

La présence régulière du lièvre d'Europe sur le triangle Allenjoie, Brognard, Dambenois laisse à penser que la population de ce léporidé tend à augmenter progressivement et de façon rassurante.

 

Lors de l'une de mes dernières sorties matinales, je dénombre alors six lièvres entre le canal à Allenjoie et les hauts de Brognard.

 

Si la chasse n’est plus pratiquée sur de nombreux espaces du plateau de Brognard et des environs, l'aménagement de zones tampons naturelles, de terrains en friches fauchés très tardivement, la plantation et la protection des haies existantes, favorisent le maintien et le développement de cette espèce dont la perte des effectifs était inquiétante il y a encore trois ans.

 

Rendez-vous avec cet individu par une belle lumière matinale.

 

Avec un peu de patience, la confiance s'installe. Il se laisse ainsi photographier alors que je rampe à même le sol pour ce tête-à-tête dans la prairie.

 

lièvre d'europe,dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,pays de montbéliard,

Cliché © Dominique Delfino

 

12/07/2018

Bergeronnette grise

En compagnie de la Bergeronnette grise

 

par Dominique Delfino

photographe naturamiste et animalier

 

Oiseau élancé et gracieux, la Bergeronnette grise se caractérise par un plumage noir et blanc nuancé de gris. Sa longue queue remue sans cesse de haut en bas dès que l'oiseau est posé au sol, impossible de ne pas l'identifier.

 

En plus de ses petits sautillements perpétuels qui en font une espèce difficile à saisir dans l'objectif, elle offre de très jolis gazouillis de cris et de trilles. Toujours à la recherche de nourriture au sol, au bord de l'eau, sur les talus, bords de chemins et de routes, elle marche, court, volette à la poursuite d'insectes et glane au passage quelques graines pour compléter son ordinaire.

 

Elle niche sous un pont, dans le creux d'un arbre, d'une petite falaise, d'un mur de pierres et le plus souvent près des maisons où elle peut aussi s'installer sous un toit ou sur une poutre.

 

Une compagnie très agréable lorsqu'elle a élu domicile près de chez vous.

 

Bergeronnette-grise-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

 

 

28/06/2018

Pie-grièche écorcheur : nourrissage des jeunes

Nourrissage de haut vol

 

Par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

De retour de migration dès le mois de mai, la Pie-grièche écorcheur fréquente les prairies diversifiées riches en insectes, parsemées de buisson épineux où elle peut se réfugier et construire son nid.

 

Les ronciers du plateau de Brognard constituent le refuge pour de nombreuses espèces animales. Les cris de poussins venant tout juste de quitter le nid attirent mon attention. Je découvre alors trois jeunes voletant dans le buisson tout en se manifestant bruyamment pour attirer l'attention des adultes.

 

L'un des poussins prend alors de la hauteur perché sur une vielle racine et bat vivement des ailes à l'approche de la femelle.

 

Le nourrissage ne tardera pas sur ce poste privilégié pour un cadrage photo inespéré.

 

Durant deux à trois semaines, les adultes poursuivront cette tâche jusqu'à l'émancipation totale des jeunes.

 

Préserver les haies et buissons sauvages est indispensable au maintien de cette très belle espèce vulnérable.

 

Pie-grièche-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

03/06/2018

Petit Gravelot : extraordinaire homochromie

Petit Gravelot :

extraordinaire homochromie

 

par Dominique Delfino

photographe naturaliste et animalier

 

Autrefois présent sur les bancs de graviers de l'Allan avant que la rivière soit détournée et canalisée, le Petit Gravelot est contraint à rechercher des milieux de substitution, notamment pour assurer la nidification.

 

Les plates-formes industrielles inoccupées de Technoland révèlent quelques surprises. La présence régulière et le comportement d'un couple de ce petit limicole laisse présager que les oiseaux s'imposent sur ce territoire, le temps de la reproduction étant venu.

 

Une observation prolongée à la longue vue permettra de localiser l'espace de nidification. La découverte du nid, une légère dépression garnie de petits cailloux abritant quatre œufs, constitue toujours un moment d'émotion.

 

Extraordinaire homochromie permettant d'assurer la sécurité de cette nichée au sein de cet environnement industriel.

 

Petit-Gravelot450.jpg

Nid du Petit Gravelot dans les graviers

Cliché © Dominique Delfino

 

Sur ce même blog, vous retrouverez les différents articles concernant le Petit Gravelot en renseignant la fenêtre "Rechercher" en haut et à droite de la page d'accueil. Il suffit de taper "petit gravelot".

17/05/2018

Droit debout, toujours sur ses racines

Droit debout, toujours sur ses racines

 

par Dominique Delfino

photographe naturaliste

 

 

Les vieux arbres constituent un symbole toujours vivant du temps qui passe. L'image de ce cerisier dont il ne reste plus que le tronc en est la parfaite représentation.

 

Il demeure l'un des derniers arbres isolés sur cette parcelle agricole du plateau de Brognard où le colza s'est imposé dans le paysage.

 

Il en aurait des choses à raconter. Combien d'oiseaux s'y sont posés, s'y sont abrités, ont trouvé refuge dans son feuillage le temps d'une nichée. N'oublions pas tous ceux qui ont pu profiter des fruits qu'il a pu offrir que ce soit les animaux ou l'homme et qui, sans doute, ont bien dû à un moment ou un autre, sombrer dans une petite sieste d'été à l'abri de son feuillage.

 

Et combien d’étoiles a-t-il vu tourner inlassablement au-dessus de lui, d'éclairs d'orages violents qui auraient pu le mettre à terre en une fraction de seconde ?.

 

Merci à l'agriculteur car les propriétaires sont rares à laisser encore ces vieux arbres de plein champ vivre leur vie jusqu'au bout !

 

Mais ce cerisier est toujours là. Chaque jour où je passe à proximité je le salue, il s'impose encore dans le paysage et me réjouit de voir des promeneurs le photographier.

 

L'ambiance de ce jour laisse penser qu'il s'élance vers le ciel pour arrêter la fuite des nuages et par la même occasion celle du temps.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,pays de montbéliard,cerisier,

Cliché © Dominique Delfino

24/04/2018

Voiles de pluie

Voiles de pluie

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

 

L'épisode orageux qui a traversé le pays de Montbéliard il y quelques jours s'est particulièrement bien manifesté durant quelques instants au niveau du plateau de Brognard.

 

Au regard de cette image, les rideaux de pluie mêlée de glace qui se sont répandus durant quelques minutes plongeaient le ciel dans une tourmente spectaculaire.

 

La masse orageuse s'éloigne progressivement sur la Suisse voisine accompagnée de quelques beaux éclairs et coups de tonnerre.

 

Surpris dans ma balade par cette intempérie, je profite de ce très beau ciel libérant son énergie à travers ces voiles de précipitation.

 

Le soleil s'impose progressivement mêlant lumière et eau avant que le spectacle ne se dissipe sur l'horizon.

 

Voiles-de-pluie-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

18/04/2018

Bergeronnette des ruisseaux

bergeronnette des ruisseaux,dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,pays de montbéliardGracieuse Bergeronnette des ruisseaux

 

par Dominique Delfino

photographe naturaliste et animalier

 

 

Comme son nom l'indique, la Bergeronnette des ruisseaux vit le long des cours d'eau et bénéficie d'une protection totale en tant qu’espèce sensible.

 

Elle niche à proximité des eaux vives, construit son nid souvent dans une anfractuosité rocheuse toujours bien à l'abri des prédateurs. Elle se déplace en hochant fortement la queue et son vol onduleux s’accompagne de petits cris secs « tsip, tsip »

 

Les oiseaux que j'observe sur la source de la Doue sont probablement les Bergeronnettes du printemps dernier, la reproduction ayant souvent lieu dans le même secteur.

 

Mais, c'est avant tout une jolie touche de lumière et de couleurs qui accompagne le bruit de l'eau vive dans cet écrin de mousse.

 

Bergeronnette-des-ruisseaux-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

 

 

06/03/2018

Le castor prend racine sur l'Allan

Le castor prend racine sur l'Allan

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Cette photographie, issue de pièges photos installés à demeure sur les rives de l'Allan, ne relève pas d'une grande qualité mais constitue un document précieux sur la présence et les activités du castor.

 

Notre ami photographe Claude Nardin en avait fait état cet été, mettant en évidence des arbres écorcés, indices de l'activité nocturne de ce grand rongeur.

 

Régulièrement, les naturalistes de l'Association de la Vallée de l'Allan surveillent le secteur au jour le jour depuis plusieurs mois.

 

Nous constatons, y compris lors des crues, une présence régulière du castor, néanmoins difficilement observable en journée. Cela m'incite à installer des pièges photos qui délivreront régulièrement des images nocturnes très intéressantes. L'une d'entre elles confirme la présence de deux animaux, laissant espérer une éventuelle reproduction.

 

Espèce protégée aujourd'hui, le castor est progressivement de retour après avoir été traqué, exterminé totalement, au siècle dernier, pour sa fourrure, sa chair et son musc aux senteurs mêlant le goudron et le cuir.

 

Cela augure une saison à venir qui ne manquera d'intérêt dans le suivi faunistique de la basse vallée de l'Allan.

 

Castor-DominiqueDelfino-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

Voir également sur ce même blog l'article consacré au retour du castor en Franche-Comté et notamment dans la vallée du Doubs.

01/03/2018

Coup de froid sur la Creuse

Coup de froid sur la Creuse

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste

 

Rien de surprenant avec les températures glaciales de ces derniers jours. Le cadre naturel de la source de la Creuse au pied de Blamont revêt un caractère très hivernal que l'on pourra découvrir grâce à la balade qui conduit à la petite chute d'eau.

 

Partiellement glacée, la cascade s'inscrit dans une ambiance magique animée par l'eau libre qui ruisselle sur les colonnes d'eau gelées.

 

Le contre-jour de la cavité, renforcé par la brillance de l'eau qui s'écoule, accentue la lumière filtrée par la transparence des concrétions.

 

Alors, si le cœur vous en dit, profitez de ce joli spectacle avant que la douceur n'efface ce tableau d'hiver.

 

Coup-de-froid-sur-la-Creuse-Delfino-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

22/02/2018

Le pied de géant

Le pied de géant

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste

 

Les formations végétales sont étonnantes de diversité par leurs formes et leurs compositions.

 

Chacun pourra y voir, selon son interprétation, une image propre à son imagination dont dépend le regard et l'approche sur le sujet.

 

Cet arbre implanté sur une rive de l'Allan et dont la base du tronc est recouverte d'un chausson de mousse me fait penser à un pied de géant dans cet environnement aquatique.

 

Une façon de se plonger dans une dimension surréaliste grâce à un cadrage photo permettant de se concentrer sur cette composition naturelle.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,allan,pays de montbéliard

Cliché © Dominique Delfino

14/02/2018

Rapaces -intimidation

Intimidation

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

 

Les paysages de neige offrent souvent la possibilité de réaliser de belles observations.

 

Les traces animales témoignent de l'activité faunistique, la reconnaissance des empreintes permettant l'identification de nombreuses espèces.

 

La concentration de nombreux rapaces, en l’occurrence de Buses variables, indique que les oiseaux profitent d'un petit mammifère mort pour se nourrir.

 

Chaque rapace tente de s'imposer en adoptant des attitudes d'intimidation afin de profiter de cette nourriture providentielle.

 

La scène rappelle évidemment les observations enregistrées dans le parc national des Cévennes avec les Vautours ou en Afrique, les rapaces jouant le rôle d'éboueurs naturels.

 

Buse-intimidation-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

24/01/2018

Inondations de janvier 2018

Un tableau grandeur nature

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste

 

 

Petite accalmie dimanche sur le front des précipitations durant la huitième manche de Coupe du Monde de cyclo-cross, organisée sur la base de loisirs de Brognard.

 

J'en profite pour couvrir l’événement vu du ciel, mais les champs d’inondations de la basse vallée de la Savoureuse et de l'Allan retiennent tout autant mon attention.

 

Entre Brognard et Fesches-le-Châtel, l'eau se retire très progressivement laissant apparaître par endroits, prairies et terres cultivées.

 

Les couleurs qui s'en dégagent s’harmonisent et le graphisme des arbres isolés dans cet espace revêt un caractère particulier, vu du ciel.

 

C'est un tableau grandeur nature dans lequel ''je me plonge'', la magie de la lumière et de l'eau imprégnant sans relâche mon regard.

 

dominique delfino,photographe naturaliste et animalier,pays de montbéliard,inondations janvier 2018

Cliché © Dominique Delfino

 

 

02/01/2018

L’Allan en mode hivernal

L’Allan en mode hivernal

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste

 

La basse vallée de l’Allan à Allenjoie revêt, quel que soit le moment de l’année, un caractère naturel et sauvage que le rythme des saisons façonne au jour le jour.

 

La dynamique des crues de la rivière, libre sur cet espace de dessiner son lit, fait comprendre comment ce cours d’eau s’équilibre avec le temps qui s’écoule.

 

Le paysage m’apparaît sans cesse différent. Les nombreuses prises de vues réalisées par tous les temps, du lever du jour à la nuit tombée, traduisent des ambiances singulières qui s’inscrivent durablement dans ma mémoire.

 

La crue de ces derniers temps a laissé place à ce cadre hivernal.

 

Le contraste s’affiche en noir et blanc le temps d’une giboulée de neige, dans une atmosphère de douceur malgré tout.

 

Allan en mode hivernal-450.jpg

Document © Dominique Delfino