Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2013

Le Roseau

 Le Roseau

 

Le Roseau [Phragmites australis (CAV.) TRIN. ex STEUD] est l'exemple de la plante hélophyte (pied dans l'eau, tête au soleil). Il appartient à la famille des Poacées (ex-Graminacées).

 

Après la Canne à sucre, les céréales et le Maïs, le Roseau est probablement la plus importante des Graminacées. Il était déjà utilisé dans les civilisations les plus anciennes et il est toujours utilisé, par exemple comme base pour la cellulose ou comme matériau de construction. travaillé dans des usines modernes, à proximité du delta des grands fleuves, en particulier dans le delta du Danube.

 

Le Roseau est l'exemple d'une plante parfaitement cosmopolite. Cela est lié à sa grande plasticité écologique. Cette vigoureuse herbe des marécages peut aussi pousser dans une fissure sèche de rocher, mais elle n'y atteint évidemment qu'une trentaine de centimètres de haut. Le Roseau est l'exemple d'une grande variabilité due à l'écologie. Une même plante peut changer d'aspect au cours d'une période de végétation.

 

Le Roseau peut prospérer même hors de l'eau grâce à son puissant système radiculaire. Ses rhizomes pénètrent souvent jusqu'au niveau de la nappe phréatique dans le sol. Ces rhizomes peuvent avoir jusqu'à 5 mètres de long et trouvent toujours un endroit favorable pour s'enraciner. Les documents anciens parlent des Roseaux du lac de Constance qui gagnaient trois mètres par an sur les eaux. On connaît également les "îles flottantes", sortes de radeaux formés de chaumes morts entrelacés des rhizomes et racines du Roseau, mêlés d'humus et sur lesquels pouvaient croître d'autres plantes supérieures.

Roseau-Phragmites-450.jpg

 

Le Roseau est une plante vigoureuse de 1 à 5 mètres, et parfois même 10 mètres du haut ; il a l'aspect d'une grande herbe gris verdâtre aux rhizomes longs et puissants et aux nombreux rejets. Les feuilles des chaumes poussent sur deux rangs et leur position sur les chaumes est différente suivant les saisons : l'angle des feuilles et des tiges au début de l'année est aigu (1), en juillet et août, les feuilles deviennent progressivement presque horizontales (2, 3). Les Roseaux étant souvent exposés au vent, les feuilles et les panicules défleuries tendent tous vers un seul côté (forme en "drapeau").

 

Les tissus des Roseaux renferment une grande quantité d'acide silicique qui réduit l'utilisation des vieilles plantes comme fourrage.

 

Les fleurs sont disposées en grandes panicules, les épillets ont 3 à 8 fleurs, l'épillet inférieur est toujours mâle, les autres sont hermaphrodites. Le Roseau fleurit de Juillet à septembre.

 

Source :

V. Vetvicka (1981). - Plantes du bord de l'eau et des prairies. Ed. Gründ.

 

Écrire un commentaire