Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2013

La Sagittaire à feuilles en flèche

La Sagittaire à feuilles en flèche

 

La Sagittaire à feuilles en flèche [Sagittaria sagittifolia L.] appartient à la famille des Alismatacées. Il s'agit d'une plante hélophyte.

 

Le genre Sagittaria renferme environ trente espèces dont la plupart sont américaines. On n'en rencontre ni en Afrique ni en Australie. Par contre, les aquariophiles de tous les continents cultivent certaines espèces telles que S. latifolia WILLD, S. graminea MICHX. La forme particulière des feuilles en flèche leur a donné une place dans les jardins où l'on cultive même des variétés à fleurs doubles.

 

S. sagittifolia L. est le représentant eurasiatique du genre. Cette Sagittaire pousse depuis le rivage occidental de l'Europe jusqu'aux îles à l'est de l'Asie, mais uniquement en plaine. Elle devient rare au-dessus de 550 m d'altitude. Elle pousse dans les eaux dormantes ou à faible courant, dans les étangs et les lacs. Les endroits où elle pousse sont toujours assez vaseux et leur présence signale le colmatage des pièces d'eau. Les poissons recherchent ces peuplements où ils trouvent aussi bien de la nourriture que des endroits favorables pour frayer.

 

Les Sagittaires connaissent le plus souvent une multiplication végétative : elles forment au cours de l'été, sur des rejets de 50 cm de long, des bulbilles amylacées qui passent l'hiver ; le pied-mère meurt en hiver mais les bulbilles donnent naissance au printemps à toute une nouvelle petite colonie de Sagittaires.

 

S. arijolia SM. qui pousse en Amérique du Nord a de nombreux caractères communs avec la Sagittaire européenne.

 

Sagittaire-450.jpg

 

Le nom scientifique et les noms vernaculaires des Sagittaires viennent de la forme caractéristique des feuilles qui rappellent des pointes de flèche (du latin : sagitta = flèche). Mais seules les feuilles qui s'élèvent au-dessus de la surface ont cette forme. Dans les eaux profondes et à courant rapide ne se forment que des feuilles longues, étroites linéaires (1). Les premières jeunes feuilles ont le même aspect. Ensuite, dans les eaux calmes, se forment les feuilles de la seconde génération qui, à l'extrémité de longs pétioles, portent de petits limbes : dès qu'elles atteignent la surface de l'eau, elles flottent (2) et ce ne sont que les plantes déjà anciennes qui, dans les eaux peu profondes, donnent les feuilles caractéristiques en forme de flèche (3).


La respiration des parties qui se développent dans la boue et sous l'eau est facilitée par un tissu aérenchymatique à grandes lacunes intercellulaires (4). Les fleurs (5) des Sagittaires sont de deux sortes : les mâles sur de longs pétioles, les femelles sur des pétioles courts. Les fruits sont des akènes.

 

Les Sagittaires fleurissent rarement et seulement dans les eaux peu profondes, de juin à août.

 

Source :

V. Vetvicka (1981). - Plantes du bord de l'eau et des prairies. Ed. Gründ.

Écrire un commentaire