Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2013

Le Trèfle d'eau

Le Trèfle d'eau

 

Le Trèfle d'eau [Menyanthes trifoliota L.] appartient à la famille des Ményanthacées. Il appartient à la strate basse des Hélophytes (pied dans l'eau, tête au soleil)

 

Comme les Gentianes, les représentants de la famille des Ményanthacées ont un goût amer. Leurs feuilles à trois lobes, ressemblant à celles du Trèfle, ils ont été souvent désignés dans le langage populaire sous le nom de Trèfle amer ou, selon leur habitat Trèfle d'eau (Bitterkiee, Bitterblade en allemand, Marsh-trefoil en anglais, Trefeni dell' acqua en italien). Toutes les Ményanthacées poussent dans les marais et les eaux aussi bien sous les tropiques que dans la zone tempérée.

 

Le Trèfle d'eau est une plante assez rare, mais que l'on trouve dans toute l'Europe y compris en Islande, en Asie dans la zone tempérée et jusqu'au Japon, et dans les régions septentrionales de l'Amérique du Nord. Il pousse disséminé sur les tourbières et dans les prairies marécageuses, mais aussi dans les mares envahies par la végétation et au bord des étangs dans la zone des Carex. C'est une plante active dans l'envasement des eaux peu profondes.

 

La médecine populaire employait le Trèfle d'eau, à cause de sa teneur en substances amères, à la place de la Centaurée dans le traitement des maladies du tube digestif. On l'ajoutait parfois à la bière pour en accentuer l'amertume. Les feuilles sèches du Trèfle d'eau sont toujours utilisées en pharmacie : elles provoquent une augmentation des sécrétions gastriques ; on en prépare aussi des liqueurs amères. Cette plante étant relativement rare, on l'a classée dans les plantes menacées à protéger et on a créé des plantations pour les besoins de l'industrie pharmaceutique.

 

Trèfle-d'eau-450.jpg

 

Le Trèfle d'eau est une plante vivace peu élevée (15 à 30 cm), à rhizome rampant et articulé. C'est Théophraste qui a utilisé pour la première fois le nom scientifique du genre. (En grec, menysyn = apparaître, se montrer ; anthos = fleur).

 

Du rhizome s'élèvent des feuilles aux gaines enflées, au limbe en trois parties, à l'extrémité d'un long pétiole. Les feuilles contiennent un glucoside amer, la loganine, des tanins et d'autres substances. Les tiges sont en général dépourvues de feuilles et se terminent par une grappe de fleurs blanchâtres, décoratives, dont la corolle est formée de lobes frangés. Les fleurs ont des styles plus courts (1) ou plus longs (2) que les étamines.

 

Le Trèfle d'eau fleurit en mai et juin. Ses fruits sont des capsules.

 

Source :

V. Vetvicka (1981). - Plantes du bord de l'eau et des prairies. Ed. Gründ.

 

Écrire un commentaire