Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2014

Inventaire du peuplement ichtyologique du cours du Doubs et du Canal du Rhône au Rhin entre Dannemarie et Crissey (1)

Matériel et techniques d'échantillonnage : technique des filets verticaux

Lire la suite

31/10/2014

Inventaire du peuplement ichtyologique du cours du Doubs et du Canal du Rhône au Rhin entre Dannemarie (Ht-Rhin) et Crissey (Jura) 2. Résultats globaux de l'échantillonnage

Inventaire global des poissons du Doubs et du Canal du Rhône au Rhin de Dannemarie (Haut-Rhin) à Crissey (Jura). Résultats globaux et rendements comparés des pêches

Lire la suite

30/10/2014

Inventaire du peuplement ichtyologique du cours du Doubs et du Canal du Rhône au Rhin entre Dannemarie (Ht-Rhin) et Crissey (Jura). 3. Répartition du peuplement selon le type d'habitat.

Inventaire global des poissons du Doubs et du Canal du Rhône au Rhin de Dannemarie (Haut-Rhin) à Crissey (Jura). Répartition du peuplement selon le type d'habitat.

Lire la suite

22/01/2010

L'Ablette du Doubs

Ablette1-logo.jpgL'Ablette

Alburnus alburnus (Linné), 1758

Famille des Cyprinidés

 

par André Guyard

 

ablette02-1.jpg

Ablettes

 

Au cours d'une campagne d'échantillonnages du peuplement ichtyologique du cours inférieur du Doubs entre Voujeaucourt et et Crissey (Doubs), nous avons été amenés à étudier les populations de poissons les plus représentatives de ce peuplement, aussi bien dans le cours du Doubs proprement dit que dans la partie du canal du Rhône au Rhin (canal Freycinet) qui le jouxte dans cette partie. Le présent article s'intéresse à l'Ablette qui en terme d'effectif, est l'espèce la mieux représentée dans le Doubs.

 

L'Ablette est un petit cyprinidé de taille variant entre 12 et 20 cm. Le corps est fin et comprimé latéralement ; le dos est gris-bleu, les flancs et le ventre sont argentés, les nageoires gris pâle. La bouche est supère, oblique et orientée vers le haut avec une mâchoire proéminente.

La nageoire anale (16 à 28 rayons) est plus large que la nageoire dorsale (7 à 10 rayons). Il existe un polymorphisme important, le corps pouvant être très trapu et élevé.

 

ablette03-1.jpg

Ablettes

 

L'Ablette préfère la surface éclairée de l'eau et vit en bancs dans les eaux claires, lentes et stagnantes. Elle évite les eaux troubles ou trop envahies par la végétation. Elle hiverne dans des eaux plus profondes que les autres Cyprinidés.

Elle se nourrit de puces d'eau (daphnies), larves et pupes de diptères et insectes aériens.

En période de fraie (avril-juin), le mâle présente des tubercules nuptiaux sur le dos et les flancs, et les nageoires sont orangées.

La fraie a lieu en eau très peu profonde, sur fond ferme ; elle se produit en mai-juin, parfois en juillet. Les œufs, au nombre d'environ 1500, sont pondus en trois fois. Ils adhèrent aux branches ou aux pierres près des rives et éclosent au bout d'une à trois semaines. Les jeunes se nourrissent de zooplancton. La croissance est lente, seulement 3 à 5 cm en une année, ce qui explique que dans les deux systèmes Doubs  et canal Freycinet , la population d'ablettes est unimodale. Mais la taille modale est plus importante dans le canal que dans le Doubs (voir histogrammes ci-dessous).

 

La maturité est atteinte en 3 ans. L'Ablette peut s'hybrider avec d'autres Cyprinidés.

L'Ablette est une nourriture importante pour la Perche, le Brochet, le Sandre et la Truite.

 

Ablette_échantillon-moyen_Doubs1.jpg
Échantillon moyen de la population
d'ablettes dans le Doubs
La taille modale est de 10 cm
 
Ablette_échantillon-moyen-canal1.jpg
Échantillon moyen de la population
d'ablettes dans le canal Freycinet
La taille modale est de 11-12 cm
 
Ablette_répartition-1.jpg

 

L'Ablette qui se complaît en eau calme. C'est ce que montre le graphe ci-dessus où l'on constate que la population maximale se situe dans le canal Freycinet au niveau de l'Isle sur le Doubs et d'Avanne. Même l'Allan à grand gabarit en héberge un important contingent.

 

ablette04-1.jpg

Ablette

(dessin de Gisèle Mauger)

 

Une curiosité pour ce poisson argenté : lorsque ses populations étaient abondantes, ses écailles servaient à la fabrication de l'essence d'Orient, ou essence de perle. Les brillants cristaux de guanine étaient séparés par lavage des écailles. 4 000 à 5 000 poissons fournissaient 100 g d'essence.

 

Sources :

 

- Guyard A. et coll. (1992) - Inventaire du peuplement ichtyologique du cours du Doubs et du canal du Rhône au Rhin entre Voujeaucourt et Crissey. Rapport d'étude pour le compte de la CNR (73 pages + annexes).

 

- Muus B. J., Dahlstrom P. (1968). - Guide des poissons d'eau douce et pêche, 248 p. Delachaux et Niestlé Ed.

16:53 Publié dans Poissons | Tags : ablette, doubs, canal, pêche, poissons | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |