Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2013

Le Faux Aloès

Le Faux Aloès

 

Le Faux Aloès [Stratiotes aloides L.] fait partie de la famille des Hydrocharitacées. C'est une plante hydrophyte à feuilles submergées.

 

Dans beaucoup de langues, cette plante porte le nom d'Aloès aquatique (cf. l'allemand : Wasseraloë, le français Faux Aloès). Le nom scientifique de l'espèce, aloides, évoque lui aussi la ressemblance des feuilles et de toute la rosette avec celles de quelques plantes du genre Aloe.

 

Il s'agit pourtant d'une plante aquatique dont la rosette de feuilles s'ouvre tout près de la surface de l'eau. Dans les eaux profondes, on trouve parfois des rosettes submergées, aux feuilles plus fines et bien enracinées dans le fond. Normalement, les rosettes semi-immergées, flottent et les longues racines massives ne se fixent que parfois dans l'eau.

 

Le Faux Aloès pousse dans les eaux dormantes ou à faible courant, dans les mares, les bras morts, formant parfois des peuplements très étendus et impénétrables ; il concourt ainsi au comblement des pièces d'eau et des canaux. Il s'agit néanmoins de plantes assez rares dont le domaine est l'Europe centrale et l'ouest de la Sibérie ; on les trouve isolément dans le nord et le nord-ouest de l'Europe.

 

Faux-aloès-450.jpg

Le Faux Aloès est une plante vivace, du court rhizome de laquelle s'élève une rosette de nombreuses feuilles rigides, triangulaires en coupe (1) dont le bord est denté et piquant. Cette particularité expliquerait le nom de la plante, car le mot grec stratiotes signifie soldat, homme armé.

 

Les très belles fleurs blanches sont unisexuées : les fleurs mâles ont de longs pédoncules, de nombreuses étamines dont une douzaine ont des iinihères. Les fleurs femelles sont plus petites, à courts pédoncules et 6 stigmates. Le fruit est une capsule coriace, munie de piquants. La multiplication est surtout végétative : à l'extrémité de longs rejets rampants de la partie inférieure du pied-mère, naissent de nouvelles rosettes de feuilles.

 

Le Faux Aloès fleurit à partir de juin, souvent plusieurs fois jusqu'au début de septembre.

 

Source :

V. Vetvicka (1981). - Plantes du bord de l'eau et des prairies. Ed. Gründ.

Écrire un commentaire