Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2013

L'Hippurus vulgaire

L'Hippurus vulgaire

 

L'Hippurus vulgaire [Hippuris vulgaris L.] fait parite de la famille des Hippuridacées. C'est une plante hydrophyte à feuilles submergées.

 

Hippuris est le seul genre de l'unique famille (Hippuridacées) de l'ordre des Hippuridales et les relations avec les autres groupes d'angiospermes sont assez confuses. En tout cas, il n'y a aucun rapport avec les Prêles même si les Hippurus leur ressemblent beaucoup. Il semble qu'il s'agisse d'une ancienne branche d'évolution, développée dès le Secondaire, c'est-à-dire il y a environ 140 millions d'années. On a trouvé leurs restes au Quaternaire, dans les sédiments des périodes interglaciaires. Plusieurs espèces du genre Hippuris poussent aujourd'hui dans l'hémisphère nord et en Amérique du Sud, et, parmi elles, H. vulgaris.

 

Les Hippurus poussent dans les eaux dormantes ou sur les rives le long de cours d'eau, dans la boue et forment des peuplements continus d'aspect assez exotique. Quand elles parviennent à se fixer dans un courant plus rapide, elles adoptent la forme flottante (en ruban), constamment immergée.

 

Les Hippurus supportent bien les basses températures : on les trouve même dans les régions arctiques et antarctiques.

 

L'Hippurus vulgaire est un habitant caractéristique des lacs septentrionaux, sur les bords pauvres en végétation desquels il pousse avec un petit nombre d'autres espèces, comme par exemple Potentilla palustris (L.) SCOP.

 

L'Hippurus vulgaire est une plante aquatique et des marécages, vivace, à long rhizome rampant et tiges dressées, d'environ 40 cm de haut. Les tiges, dans les eaux à fort courant, peuvent atteindre un mètre.

 

La tige est articulée et les feuilles disposées en verticilles.

 

Hippurus-450.jpg

 

À l'aisselle des feuilles supérieures qui émergent de l'eau, se forment des fleurs réduites. Elles sont unisexuées et formées soit d'une étamine unique soit d'un seul pistil. Les enveloppes florales sont atrophiées. La disposition des fleurs et la forme des verticilles des feuilles est plus facile à voir sur une coupe transversale de la tige à l'endroit de l'insertion des feuilles (1). Le fruit est une petite drupe sèche.

 

L'Hippurus fleurit de mai à août.

 

Source :

V. Vetvicka (1981). - Plantes du bord de l'eau et des prairies. Ed. Gründ.

 

Écrire un commentaire