Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2009

Nouvelles pistes de dinosaures découvertes dans l'Ain

Plagne_sauropode.jpgNouvelles pistes de dinosaures découvertes dans l'Ain

 

par André Guyard

(Dernière mise à jour : 05/08/2011)

 

Plagne_carte-géologique.jpg
Carte géologique de la région de Plagne

(Document BRGM)

Plagne_légende_carte1.jpg
Légendes de la carte géologique de la région de Plagne
(Document BRGM)

 

Après Coisia, Loulle et Courtedoux, de nouvelles pistes de dinosaures ont été découvertes dans le massif jurassien, sur le plateau de Plagne dans l'Ain, à près de 800 m d'altitude. Ce sont les plus grandes empreintes jamais mises à jour : certaines atteignent 1,5 m de diamètre. Cette trouvaille a été réalisée en avril 2009 par deux naturalistes amateurs : Marie-Hélène Marcaud et Patrice Landry qui font partie de la Société des Naturalistes d'Oyonnax. Rappelons que les géologues de la SDNO sont déjà à l'origine de la découverte du site de Coisia. Alertés, les paléontologues, Pierre Hantzpergue du laboratoire Paléoenvironnements et paléobiosphères de l'Université de Lyon-1 et Jean-Michel Mazin du CNRS ont expertisé le site.

 

Depuis 150 millions d'années, ces empreintes ont été conservées dans une strate calcaire, représentant un sédiment lagunaire pétrifié. Sur le cliché ci-dessous apparaît magnifiquement dessinée, l'empreinte d'un pied dans le sédiment, bordée d'un bourrelet de boue pétrifiée. Le témoin de 50 cm indique que la taille de l'empreinte mesure approximativement 150 cm.

 

Plagne_Hanzpergue11.jpg

Un beau coup de patte !

(Cliché Pierre Hantzpergue)

 

Comme à Loulle ou à Coisia (voir articles correspondants à ces deux localités jurassiennes) il s'agit de sauropodes, des dinosaures herbivores au long cou. D'après Pierre Hantzpergue, on ne trouve pas de traces de pas de cette taille nulle part ailleurs. Elles correspondent à des animaux de 25 m de long pesant 30 à 40 tonnes.

 

Certes, il ne s'agit pas d'Amphicoelias fragillimus, le plus grand de tous les dinosaures trouvés jusqu'à présent qui atteint une longueur de 40 à 50 m pour un poids estimé à 120 tonnes et qui vivait en Amérique du Nord également au jurassique (du Kimméridgien au Tithonien entre 155 et 154 millions d'années), mais les empreintes laissées par ces mastodontes sont les plus grandes jamais observées en France.

 

La sédimentation marine a ensuite accumulé des centaines de mètres de sédiments protégeant ainsi ces strates pendant des millions d'années. Le Jura ayant émergé, l'érosion s'est chargée du déblaiement des couches supérieures. C'est ainsi que les traces de ces sauropodes ont été mises à jour par le passage d'engins forestiers qui ont décapé la mince couche de terre végétale qui dissimulait la dalle.

 

 

Plagne_Hanzpergue21.jpg
Une longue piste apparaît dégagée de la terre végétale
(Cliché Pierre Hantzpergue)

 

"Des pistes de plusieurs centaines de mètres vont pouvoir être dégagées" précise Pierre Hantzpergue qui a commencé les fouilles. Une perspective prometteuse qui pourrait faire de Plagne le plus grand site de pistes de dinosaures du monde. Les résultats des fouilles qui dureront au moins trois ans seront comparés avec ceux issus des sites de Coisia, Loulle et Courtedoux, ce dernier site situé dans le Jura suisse et permettront de reconstituer l'histoire de la région au jurassique, car ces pistes sont inscrites dans des terrains d'âge différant de plusieurs millions d'années, entre - 155 et - 150 millions d'années.

 

 

Plagne_Hanzpergue31.jpg
Autre empreinte tout aussi volumineuse
(Cliché Pierre Hantzpergue)


Le site ne recèle "pas d'ossements et on n'en trouvera pas parce que ces empreintes de pas se conservent dans des environnements qui ne permettent pas la conservation des squelettes. Pour qu'il y ait préservation d'un squelette, il faut que ce soit dans l'eau rapidement recouverte par des sédiments", précise M. Hantzpergue.


Les scientifiques veulent maintenant découvrir où mènent les traces des pas des sauropodes et sont déjà persuadés qu'ils vont découvrir un chemin de dinosaures plus long que la plus grande piste connue qui fait 147 mètres au Portugal, près de Fatima.


Les fouilles à venir dégageront une piste le plus loin possible, ainsi qu'un carré d'un demi-hectare à un hectare, pour déterminer la densité des traces.


Ces travaux "pourraient révéler que le site de Plagne est l'un des plus vastes connus au monde", estime le CNRS.

 

Ajout du 05/08/2011 : Les plus grandes traces de Dinosaures du monde sont à Plagne.
 
 
La plus longue succession de pas d'un dinosaure (155 mètres) et la plus grande empreinte de Sauropode au monde ont été mises à jour le 22 juillet 2011 sur le site de Dinoplagne.
 

Une nouvelle portion d'empreintes a été découverte à Plagne par les chercheurs du CNRS, cette nouvelle trouvaille fait de Dinoplagne le plus grand site au monde d'empreintes de Dinosaures avec une piste longue de 155 mètres. Ce record détrône le site de Galinha au Portugal dont la piste fait 147 mètres de long.

 

Le département de l'Ain détient donc aujourd'hui deux records du monde, celui de la piste d'empreintes la plus longue et celui des plus grandes empreintes.

 

Sources :

 

Science et Vie, n° 1106, novembre 2009, p. 17.

Merci au professeur Pierre Hantzpergue qui nous a fourni les clichés qui illustrent cet article.

Voir également le site de la SDNO dédié à la découverte de Plagne.

Les commentaires sont fermés.