Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2014

La Hyène maternelle

La Hyène maternelle

 

par Dominique Delfino

Photographe animalier et naturaliste

 

Si ce terrier peut rappeler celui que le renard terrasse en Franche-Comté, la présence de cette Hyène confirme que ce cliché nous parvient d'un autre continent.

 

En effet, le Kenya est actuellement mon terrain de chasse photographique, où les scènes de la vie sauvage sont au rendez-vous quotidiennement.

 

La Hyène souffrant d'une mauvaise réputation, nous montre aujourd'hui l'image d'une mère très attentive. Contrairement au renard, ce prédateur sociable, est capable d'assurer l'éducation des jeunes de l'ensemble des autres membres de la communauté installés au sein du même groupe.

 

Hyène-maternelle-Delfino-450.jpg

12/04/2013

La carrière aux chamois

La carrière aux chamois

 

par Dominique Delfino

Photographe animalier et naturaliste

 

 

Bien plus que l'altitude, c'est le relief qui conditionne l'établissement du Chamois. Partout où il est présent, on remarque un relief plus ou moins accidenté. Le Chamois est désormais installé sur les espaces rocheux qui bordent la vallée du Doubs. Plus surprenant, l'implantation naturelle de populations de chamois au sein de carrières abandonnées ou encore en exploitation, offre la possibilité de l'observer dans un milieu de substitution qui semble parfaitement lui convenir.

 

Chamois-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

Tel est le cas dans le Pays de Montbéliard où plusieurs dizaines de ces mammifères regroupés en hardes ont trouvé refuge. Parfaitement à l'aise sur les pentes, ils gravissent les falaises abruptes de la carrière accompagnés de leurs jeunes, avec une agilité stupéfiante.

 

Chevreuil en herbes

Chevreuil en herbes

 

par Dominique Delfino

Photographe animalier et naturaliste

 

À l’affût durant plusieurs soirées dans les environs d'Abbévillers, je vous transmets cette image de Chevreuil réalisée à portée d'objectif.

La présence régulière de ces grands mammifères en début de soirée à la lisière de forêt m'incite à persévérer à l’affût sur ce secteur en espérant que les chevreuils sortent à proximité.

Alors que j'attendais les animaux à l'orée du bois, c'est par la prairie qu'un beau mâle se détache des hautes herbes sèches.

Très prudent, farouche, le chevreuil est sensible au déclenchement de mon appareil qui n'a pourtant rien de comparable avec les bruits lointains des quelques coups de feu, la chasse étant ouverte depuis quelques jours.

Quelques minutes d'attention particulière me permettront de saisir cette ambiance de soirée avant que le brocard gagne au plus vite la forêt, préférant se mettre à l'abri des prises de risque à défaut des prises de vues.

 

Chevreuil_01-Delfino-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

La très discrète Bécassine des Marais

La très discrète Bécassine des Marais

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Enfin cette semaine, quelques signes de migration sur l'espace naturel de l'Allan à Brognard.

Ce sont des Bécassines des Marais rares, très discrètes sur ce secteur et fréquentant les vasières ou les prairies humides qui se sont laissées surprendre à plusieurs reprises.

C'est en me concentrant sur une petite dépression inondée dans une prairie que j'ai fini par découvrir la Bécassine immobile afin de passer inaperçue.

En cas de danger, la Bécassine des Marais s'aplatit immédiatement sur le sol. Lorsqu'elle est dérangée, elle ne s'envole qu'au dernier moment et monte en zigzaguant dans le ciel à 10 ou 15 mètres pour s'échapper.

Ne pas la perdre de vue à travers le téléobjectif, juste le temps de réaliser deux ou trois images avant que la prairie ne dévoile son secret.

 

bécassine des marais,dominique delfino,photographe animalier,photographie animalière,

Cliché © Dominique Delfino

 

Peluche au pré

Peluche au pré

 

par Dominique Delfino

 Photographe animalier et naturaliste

 

 Trop mignon, irrésistible, la rencontre  avec ce petit âne dans les Alpes du sud s’accompagne d'une dernière séance de prise de vues imprévue en soirée

 

Au détour d'un chemin, le jeune ânon se présente dans une belle lumière de fin de journée, le cadre de la prairie offrant les conditions idéales pour mettre en scène ce qui pourrait sembler être une petite peluche.

 

Le temps au soleil de se coucher et au petit âne de se rapprocher de sa mère toujours à proximité, ce sont quelques poses attendrissantes que le jeune animal offre à mon objectif.

 

 

Anon-Delfino-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

11/04/2013

Quand la forêt résonne

Quand la forêt résonne

par Dominique Delfino

photographe animalier et naturaliste

 

L'automne revêt un caractère particulier lorsque la forêt résonne du brame du Cerf.

 

Durant plus d'un mois à cette période de l'année, saison des amours pour le plus grand de nos cervidés, animant les grands massifs forestiers de nos régions.

 

À l'apogée de leur excitation, le comportement des mâles demeure un spectacle extraordinaire. Afin de s'imposer sur son territoire, le Cerf avertit de sa présence en bramant, intimidant et défiant les autres mâles.

 

Particulièrement actif très tôt le matin et en soirée, il vous plonge dans une ambiance unique et nombreuses sont les animations découvertes à l'écoute du brame du Cerf.

 

Le parc de Sainte-Croix en Lorraine compte parmi les endroits où l'on peut découvrir, observer et surtout profiter de cette période amoureuse dans d'excellentes conditions pour le plus grand bonheur des enfants et des plus grands. Sans oublier son appareil photo !

 

Brame-du-cerf-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

20/01/2013

Lapins dans la glace

Lapins dans la glace

 

par Dominique Delfino

photographe paysagiste et animalier

 

Ils courent sur la neige, glissent sur la glace mais c'est toujours à proximité d'un terrier que ces petits lapins de garenne se tiennent pour plonger et se mettre à l'abri en cas de danger.

En ce dimanche de janvier, je profite de cet épisode de verglas pour observer le comportement de cette population de lapins implantée dans les prairies bordant le Doubs près de Colombier Fontaine.

Les lapins sauvages doivent se méfier de nombreux prédateurs contre lesquels ils n’ont aucune défense, si ce n’est de rester immobiles pour ne pas se faire repérer ou de s’enfuir pour se réfugier dans leur terrier.

En cette période hivernale, ils se nourrissent de racines et quand la nourriture se fait plus rare d’écorce d’arbres. Mais dans la neige glacée bouger le mois possible est encore la meilleure façon de faire face aux dépenses d'énergie comme en témoigne ce cliché.

DELFINO-HIVER-LAPIN-DANS-LA-GLACE-blog.jpg

Cliché © Dominique Delfino