Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2014

Thomas Charenton nommé directeur de "Terre de Louis Pasteur"

Pays-d'Arbois-200.jpgThomas Charenton nommé

directeur de "Terre de Louis Pasteur"

 

En décembre 2014, l'établissement public de coopération culturelle (EPCC) Terre de Louis Pasteur était officiellement lancé, avec l'ambition d'apporter une dimension internationale à l'image du savant jurassien. Plusieurs partenaires se sont associés à ce projet, l'objectif étant de faire rayonner l'image de Pasteur, et donc du Jura dans le monde entier : les villes de Dole et Arbois à l'initiative du projet, le Conseil général du Jura, le Grand Dole, la communauté de communes Arbois, Vignes et villages, l'Académie des sciences, et la Société des amis de Pasteur, Le projet reposera sur les quatre sites existants : la Maison natale de Pasteur et l'Atelier Pasteur à Dole, la Maison familiale et la Maison Vercel à Arbois. Thomas Charenton est le premier directeur de Terre de Louis Pasteur. Voilà un beau challenge d'envergure qui attend l'ancien conservateur du musée du Temps de Besançon.

 

Thomas Charenton est né en 1982 à Laval. Après une classe préparatoire littéraire, il a intégré l'École normale supérieure en 2003, enseignement complété par une formation en muséologie et obtenu un double master en histoire des sciences et en muséologie des sciences. Après avoir passé le concours de l'institut national du patrimoine pour devenir conservateur, il a intégré en 2009 le musée du Temps de Besançon en tant que conservateur.

 

Il avoue avoir candidaté au poste de directeur de Terre de Louis Pasteur car il se sent attaché à la Franche-Comté. À ce poste, il devra réussir à fédérer sous une même étiquette les initiatives autour de Pasteur, en partant du principe que l'émiettement n'est pas favorable à l'image du savant. Progressivement, les quatre sites vont passer sous la gestion de l'EPCC. Il partagera son temps entre Arbois et Dole, mais aussi Paris à l'Académie des sciences. La Maison familiale d'Arbois, propriété de l'Académie des sciences, sera la première à passer sous la gestion de Terre de Louis Pasteur. Ensuite viendront le grand chantier et l'aménagement de la Maison Vercel située en face de la maison familiale, pour une ouverture en 2016. La Maison Vercel sera davantage liée à l'héritage de Pasteur mais aussi au contexte arboisien.

Écrire un commentaire