Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2013

Cours en ligne ouverts et massifs (CLOM = MOOC)

Cours en ligne ouverts et massifs (Clom = Mooc) et Spoc (Small Private Online Classes) qui sont des cours privés

 

Les cours universitaires se multiplient sur le web. On les appelle en français: Clom (Cours en ligne ouverts et massifs)  et en anglais Mooc ((Massive Online Open Courses). Certains sont gratuits, d'autres payants. La plupart sont en anglais, quelques-uns sont en français. On leur préférera les Spoc (Small Private Online Classes) qui sont des cours privés très proches du principe de la classe inversée à distance.

 

Actuellement, les Mooc sont en plein essor. Mais sont-ils si efficaces ? Vont-ils bouleverser durablement le supérieur ?

 

D'après François Germinet, président de l'université de Cergy-Pontoise et du comité numérique de la Conférence des présidents d'université (CPU) : "Les Mooc ne représentent pas vraiment l'avenir de l'université : il s'agit de têtes de gondole qui participent à la renommée de l'établissement. En revanche, les Spoc, ces séquences pédagogiques accessibles par un petit groupe d'étudiants pour ensuite être retravaillées avec les enseignants, ont de l'avenir à l'université.

 

Les Mooc remplissent leur rôle de produits d'ouverture et d'appel. Ils sont tout public et ne concernent pas que les étudiants, mais aussi les salariés, les retraités... On est plus dans le désir de se cultiver que dans la volonté de suivre des études avec un diplôme en ligne de mire. La plateforme FUN, lancée par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en octobre 2013, propose une vingtaine de Mooc et sur les plus de 120 000 inscrits, il y a très peu d'étudiants. Quant aux Spoc, leur efficacité est très bonne. À Cergy, l'École supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE) forme à distance quelque 300 professeurs des écoles chaque année et cela fonctionne bien."

 

Toujours d'après François Germinet, pour que les cours en ligne fonctionnent avec succès, "Il faut une équipe pédagogique et une équipe d'ingénierie. L'enseignant apporte les concepts, les exercices et les exemples, tandis que l'équipe pédagogique intervient sur la manière de séquencer la formation. Il faut ensuite une plateforme capable de supporter les échanges entre étudiants et enseignants. Pour les Mooc, elles doivent pouvoir gérer 10000 connexions simultanées, tandis que pour les Spoc les contraintes techniques sont moindres : toutes les universités peuvent se lancer."

 

Quelques références :

 

  • Coursera (MOOC en anglais, quelques cours en français)

https://www.coursera.org/course/biostats2

 

  • Skilled up (revue des ressources pédagogiques en anglais)

http://www.skilledup.com/

 

  • Khan Academy (MOOC en anglais)

https://www.khanacademy.org/

 

  • Edx (MIT and Harvard) (MOOC en anglais)

https://www.edx.org/course-list/allschools/allsubjects/al...

 

  • ITyPA (MLOOC en français)

http://itypa.mooc.fr/

http://webchat.quakenet.org/ canal #ITyPA

http://www.youtube.com/user/moocfr

 

  • Hy-Sup (Universités de Lyon 1, Louvain, Luxembourg, Rennes, Fribourg, Genève.

http://spiralconnect.univ-lyon1.fr/webapp/website/website...

 

  • Udacity (MOOC en anglais)

https://www.udacity.com/us

 

  • Manipal Global Education (MOOC en anglais)

http://www.manipalglobal.com/

 

  • Université McGill Canada

http://www.scoop.it/t/easy-mooc/p/3998719057/bienvenue-a-...

 

Écrire un commentaire