Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2013

Le petit gravelot

Le petit Gravelot

 

par Dominique Delfino

photographe animalier et naturaliste

 

Habituellement nicheur sur les gravières, les berges sablonneuses et caillouteuses des rivières, des lacs, sur le fond boueux des étangs asséchés, dans les sablières, le petit Gravelot n'hésite alors pas à s'installer sur un milieu de substitution lorsque son biotope fait défaut.

 

Tel est le cas pour ces oiseaux observés dès leur retour de migration en avril 2013 et photographiés début juin sur les plates-formes industrielles récemment terrassées du chantier Technoland 2 sur le plateau de Brognard.

 

Ce milieu artificiel temporairement libre de toute installation, offrira au Gravelot le terrain qui lui permettra de se confondre dans l'environnement. Les œufs sont pondus à même le sol dans une légère dépression garnie de petits cailloux bénéficiant ainsi d'un mimétisme parfait.

 

Mais qu'en sera t-il pour l'avenir et quels espaces seront encore propices pour l'accueil de ce petit limicole ?

 

Petit-gravelot-Delfino-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

J'évoquais début juin 2013 la présence de couples de petits Gravelots en bordure des terrassements de chantiers de la future ZAC Technoland II sur le plateau de Brognard.

Quinsze jours plus tard, grande fut ma surprise de découvrir une nichée de trois poussins âgés de quelques jours seulement ! Les adultes toujours à proximités surveillent ces minuscules et merveilleuses petites créatures qui se déplacent telles de petites balles de ping-pong roulant sur le sol !

le petit gravelot,oiseaux,dominique delfino,doubs,pays de montbéliard

Cliché © Dominique Delfino

 

À la recherche de nourriture, larves, insectes, petits vers…, les poussins nidifuges, quittent le nid installé à même le sol sur les cailloux quelques heures après l'éclosion. Les parents s'occuperont et veilleront durant trois semaine sur les jeunes gravelots avec la plus grande attention pour faire face aux prédateurs particulièrement après les jours qui suivent l'éclosion.

 

le petit gravelot,oiseaux,dominique delfino,doubs,pays de montbéliard

 

Une petite merveille de la nature qui contraste avec les engins de chantier en plein travail à moins de cent mètres !

Écrire un commentaire