Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2010

Le Goujon du Doubs

Goujon1_logo.jpgLe Goujon

 

Gobio gobio (Linné), 1758

Famille des Cyprinidés

 

par André Guyard

 

Au cours d'une campagne d'échantillonnages du peuplement ichtyologique du cours inférieur du Doubs entre Voujeaucourt et Crissey (Doubs), nous avons été amenés à étudier les populations de poissons les plus représentatives de ce peuplement, aussi bien dans le cours du Doubs proprement dit que dans la partie du canal du Rhône au Rhin (canal Freycinet) qui le jouxte dans cette partie. Le présent article s'intéresse au Goujon que l'on rencontre dans les eaux courantes et lacustres.

 

goujon002-1.jpg

 

Le Goujon est un petit poisson de fond qui vit près des rives dans les cours d'eau rapides, à fond sableux ou graveleux (zone des Ombres) et également dans les lacs à eaux claires dont les plages sont garnies de sable ou de gravier. On le trouve de plus en plus souvent dans des eaux calmes et riches en matières organiques y compris les lacs.

 

Le corps est allongé, le dos est vert bleu, les flancs sont plus clairs avec une rangée longitudinale de taches bleues et violettes. La nageoire caudale et la nageoire anale sont ornées de taches noires.

La mâchoire supérieure porte 2 courts barbillons, la tête est longue, les yeux sont grands. Il y a de 40 à 42 écailles le long de la ligne latérale. Il atteint en général la taille de 8 à 14 cm à l'âge de 2-3 ans ; le maximum est de 20 cm.

 

Goujon003-1.jpg
Le Goujon est un poisson de fond

 

Le Goujon est un poisson de fond, qui se nourrit de larves d'insectes, de vers, crustacés et occasionnellement d'œufs de poissons, qu'il aspire au moyen de sa bouche protractile. Il se nourrit également en hiver. Les goujons vivent en bancs au fond de l'eau.

 

La reproduction s'effectue en mai-juin parmi les pierres et la végétation des eaux courantes sous quelques centimètres d'eau. Le mâle arbore alors un tubercule nuptial sur la tête. Les œufs qui mesurent 105 mm de diamètre (de 1000 à 3000 par femelle) incubent pendant 2 à 3 semaines et éclosent au bout de 10 à 30 jours, selon la température. Les jeunes restent sur le fond, en bancs, près de la place de fraie. Le Goujon atteint probablement tout au plus un âge de 3 ans.

 

D'après Spillmann (1961), le Goujon, espèce autochtone, est largement répandu dans toutes les eaux suffisamment claires et fraîches ; Brunet (1972) le situe entre 42 et 62 degrés de Latitude Nord (isotherme de juillet entre 15 et 27 °C). Il a été introduit dans le lac d'Annecy (Vivier, 1939).

Goujon_échantillon-moyen_Doubs-1.jpg
Échantillon moyen de la population
de goujons dans le Doubs

 

Goujon_échantillon-moyen-canal-1.jpg
Échantillon moyen de la population
de goujons dans le canal

En ce qui concerne la répartition de l'espèce entre Doubs et canal, l'examen des deux histogrammes ci-dessus montre que la population de goujons est dix fois plus nombreuse dans le Doubs que dans le canal Freycinet.

 

Goujon-stations-effectif-1.jpg
Répartition des populations du Goujon
parmi les différentes stations


D'après le graphe ci-dessus, on se rend compte que les populations de goujons sont relativement réduites partout, sauf dans le Doubs à Saint-Vit, station qui regroupe la majeure partie de l'effectif.

 

Sources :


- Allardi J. & Keith Ph. (1991). - Atlas préliminaire des poissons d'eau douce, 234 p.

 

- Guyard A. et coll. (1992) - Inventaire du peuplement ichtyologique du cours du Doubs et du canal du Rhône au Rhin entre Voujeaucourt et Crissey. Rapport d'étude pour le compte de la CNR (73 pages + annexes).

 

- Muus B. J., Dahlstrom P. (1968). - Guide des poissons d'eau douce et pêche, 248 p. Delachaux et Niestlé Ed.

 

16:36 Publié dans Poissons | Tags : goujon, poissons, doubs, pêche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Écrire un commentaire