Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2009

Pétroglyphes Fremont de l'Utah

logo.jpgPétroglyphes Fremont de l'Utah

 

par André Guyard

 

Dans l'Utah, non loin de "Capitol Reef National Park", le long de la Fremont River, on trouve d'étranges dessins tracés sur la paroi rocheuse. Ce sont des pétroglyphes attribués à la civilisation Fremont, épisode historique précolombien que l'on situe dans les années 700 à 1100.

 

1206-11.jpg
pétroglyphes_11.jpg
Des ribambelles de personnages hélas criblés de balles

 

Une grande partie de l'art rupestre du sud-ouest des États-Unis est attribuée aux Indiens Fremont et aux Indiens Anasazi. En fait, l'art rupestre le plus primitif que l'on rencontre sur le plateau du Colorado n'a pas été laissé par les Anasazi ou par les Fremont, mais par les Indiens de l'époque archaïque. Ces Paléo-Indiens étaient des chasseurs-cueilleurs nomades. Ils vivaient dans des grottes et dans des abris sous roche. Les pétroglyphes des pays du sud-ouest du canyon d'art les plus spectaculaires sont attribués aux Indiens archaïques. La période archaïque se termine avec l'introduction du maïs dans le sud-ouest.

 

1209_11.jpg

1213_11.jpg
Mouflons
1217_11.jpg
Chien (ou chacal) et mouflon


On peut distinguer deux catégories dans l'art rupestre Fremont : les pétroglyphes et les pictogrammes.

 

Un pétroglyphe est une image gravée dans la roche sans l'utilisation de pigments ou de colorants. Dans la région des canyons, des parois de grès vernissé constituent le support le plus couramment utilisé. Dans les zones désertiques, un vernis brun ou noir s'accumule sur les rochers après une exposition prolongée aux intempéries. L'outil habituellement utilisé pour graver les pétroglyphes était fabriqué à partir de l'agate, le silex, ou le jaspe.

 

Les pictogrammes étaient peints sur des surfaces de grès de couleur orange. Un mélange de sumac, d'ocre jaune, et de gomme pinyon servait à fabriquer une poudre noire. Le rouge était obtenu avec de l'ocre rouge et les racines de l'acajou des montagnes. La technique de peinture des artistes Fremont faisait appel à leurs doigts, à des poils de chien, des fibres de yucca et des os d'oiseaux creux, remplis de pigment utilisés comme une sorte de pistolet servant à pulvériser un nuage de pigment. On retrouve également ce procédé dans la Vallée des Merveilles, en France dans le Mercantour ainsi que dans de nombreuses grottes ornées, donnant une image négative de mains posées sur le rocher.

 

Pictogrammes Anasazi du Barrier Canyon et pétroglyphes Fremont se côtoient parfois sur la même paroi ornée. L'art rupestre Fremont représente la plupart du temps du gibier : mouflons, bouquetins, cerfs et des armes de chasse et des représentations humaines.

 

1221_11.jpg

1226-11.jpg
Cerfs
1225_11.jpg
Bouquetin et figure humaine

Des fonctions religieuses ont été attribuées à certaines de ces figures peintes et sculptées, mais personne ne connaît vraiment leur signification. Ces figures d'art rupestre sont généralement interprétées comme décrivant les concepts de ressources de la nature, la fertilité, et la magie de chasse.

 

Les figures rupestres de l'Utah constituent une manifestation culturelle bien visible, mais fragile ont été l'objet de vandalisme et de destruction. Des abrutis ont apposé leurs initiales sur les panneaux rocheux ou utilisé les figures comme des cibles.

 

En plus de l'art rupestre, les Indiens Fremont fabriquaient des figurines d'argile. La signification de ces figurines est inconnue, mais le soin apporté à leur confection indique une signification religieuse.

 

Les Indiens Fremont constituaient un peuple de chasseurs-cueilleurs-agriculteurs. Ils ont construit des habitations et cultivaient la terre comme le prouvent ces représentations de divers outils aratoires ou domestiques.

 

Outils_Fremont1.jpg
Outils Fremont : pelle, faucille en corne de bouquetin,
pilon et mortier, bâton de creusement

Indienne Fremon1.jpg
Femme Fremont

Source : documentation locale

 

 


 

Écrire un commentaire