Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2017

Orthetrum coerulescens, l'Orthetrum bleuissant

Transparente et gracieuse

 

par Dominique Delfino

Photographe naturaliste et animalier

 

Le monde fascinant des libellules forme un des plus anciens groupes d'insectes apparu à l'ère des dinosaures.

 

Près de six mille espèces ont été recensées dans le monde. Le développement d'écologies très diverses leur a permis de coloniser la quasi-totalité des terres émergées de la planète.

 

La femelle fécondée pond ses œufs sur un végétal immergé. Après leur éclosion et selon les espèces, les larves de libellules mènent une vie aquatique durant une à quatre années où elles respirent, un peu comme les poissons, grâce à des branchies.

 

Les larves chassent d’autres insectes aquatiques jusqu'à atteindre leur taille maximale au bout d'une à cinq années selon les espèces avant de sortir de l’eau.

 

Elles grimpent alors le long d’une tige de plante aquatique émergente et s'y fixent solidement. La magie de la métamorphose débute alors : la larve se transforme progressivement en un adulte muni de deux paires d'ailes qui s’envolera une fois sec.

 

La zone humide de la basse vallée de L'Allan et de la Savoureuse offre le terrain idéal pour observer ces créatures semblant venir d'un autre monde. Transparence, brillance, légèreté à découvrir le temps d'un été durant lequel l'insecte vivra à l'air libre.

 

Orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens). Une femelle immature, certainement peu de temps après l’éclosion identifiée par Denis Bringard, photographe belfortain passionné par les insectes. L'espèce doit son nom à la couleur bleue du mâle.

 

Orthetrum-coerulescens-450.jpg

Cliché © Dominique Delfino

 

Écrire un commentaire