Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2010

Un coton OGM favorise l'invasion de punaises

Un coton OGM favorise l'invasion de punaises

 

Dans les champs de coton transgénique chinois, les punaises ont remplacé les chenilles. Résultat : on a à nouveau recours aux pesticides.

 

La culture d'un coton transgénique en Chine, depuis 1997, était censée faire chuter l'usage d'insecticides. C'est raté ! Une étude menée entre 1992 et 2008 dans huit provinces du nord du pays par Yanhui Lu, de l'Institut pour la protection des plantes de Pékin, rapporte en effet que les populations de punaises ont considérablement augmenté avec l'expansion des surfaces de coton OGM.

 

Car, contrairement au coton conventionnel, aspergé d'un insecticide tuant à la fois des chenilles ravageuses et les larves de ces punaises, le coton génétiquement modifié pour produire la toxine Bt ne cible que les chenilles... Les punaises sont donc libres de proliférer dans les champs de coton, mais aussi dans d'autres cultures. Ainsi, 3 millions d'hectares de coton, et 26 millions d'hectares de cultures adjacentes sont concernés par ces infestations ! "Les exploitations de pommes, de jujubes ou de raisin sont aussi touchées", expliquent les chercheurs, qui estiment que l'utilisation du coton transgénique a inversé le rôle écologique de cette culture.

 

"Depuis, les champs de coton sont devenus des sources de punaises." Ce qui explique que d'autres insecticides, ciblant cette fois les punaises, soient "de plus en plus utilisés depuis 1997..." soulignant l'urgence, pour les auteurs, "d'estimer les risques d'impact des OGM sur les écosystèmes avant d'en cultiver".

 

Source : Science et Vien° 1114, juillet 2010

 

Écrire un commentaire