Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2010

Le Black-bass du Doubs

Black-bass gde bouche1¨logo.jpgLe Black-bass à grande bouche

Micropterus salmoïdes (Lacépède), 1802

Famille des Centrarchidés

 

par André Guyard

 

Au cours d'une campagne d'échantillonnages du peuplement ichtyologique du cours inférieur du Doubs entre Voujeaucourt et Crissey (Doubs), nous avons été amenés à étudier les populations de poissons les plus représentatives de ce peuplement, aussi bien dans le cours du Doubs proprement dit que dans la partie du canal du Rhône au Rhin (canal Freycinet) qui le jouxte dans cette partie. Le présent article s'intéresse au Black-bass à grande bouche.

 

Le Black-bass à grande bouche a une forme allongée et trapue. La nageoire dorsale est presque complètement séparée en deux parties distinctes dont la première est courte avec des rayons épineux. Les nageoires pelviennes sont insérées à l'aplomb des nageoires pectorales. La bouche est grande, la mâchoire supérieure dépasse le bord postérieur de l'oeil. L'opercule est recouvert d'écailles, son bord libre se termine par une pointe molle. La coloration générale du corps est vert bronze, le ventre est blanc.

 

Black-bass ptte bouche001-1.jpg

Il y a de 65 à 70 écailles le long de la ligne latérale. Le jeune a des dessins foncés le long des flancs.

 

blackbass_02-1.jpg
blackbass_01-1.jpg

 

Originaire du continent nord américain le Black-bass à grande bouche (Achigan au Canada) a été introduit en Grande-Bretagne en 1878-1879 (Anonyme, 1898), puis en 1883 aux Pays-Bas et en Allemagne. Sa reproduction en France est réussie pour la première fois en 1890 (Bertrand, 1890) dans un étang de la région de Versailles. Il est ensuite transféré dans les étangs en Sologne (Wurtz-Ariet, 1952). La répartition actuelle est très morcelée et sensiblement méridionale. Il ne semble pas que ce poisson soit en phase d'expansion.

 

La taille varie de 40 à 60 cm, arrive à 2 kg à l'âge de 4 à 5 ans. Peut atteindre 70 cm et dépasser 10 kg.

 

L'espèce préfère les eaux stagnantes, ou celles à courant lent. Le jeune se tient en eau mince, parmi la végétation, les individus plus âgés en eau plus profonde. Se nourrit de petits poissons, de grenouilles, de têtards, de larves d'insectes, de crustacés ou d'œufs de poissons.

 

La fraie a lieu en mars-juillet, à une profondeur de 1 à 2 m, et par une température de 15 à 18°C. La fécondation et l'incubation des oeufs se déroulent sur un nid préparé par un des parents (le mâle), et qui en assure seul une protection farouche. La femelle y déposera 1 000 à 4 000 œufs qui seront gardés et défendus par le mâle, de même que les très jeunes alevins, durant les premiers jours qui suivent la naissance. La période d'incubation est variable suivant la température (de 85 à 105 degrés/jours) (Wurtz-Ariet, 1952).

 

Pendant la première année la croissance est assez rapide : La croissance est plus ou moins rapide suivant les conditions thermiques, elle peut être très importante dès la première année (Allardi, 1973). Elle atteint 7 à 15 cm pour un poids de 10 à 50 g.

La maturité se produit à 2-3 ans, pour une longueur de 25 à 30 cm et un poids de 1/2 à l kg.

Le régime alimentaire, après un stade zooplanctonophage devient strictement carnassier et ichtyophage.

 

blackbass_03-1.jpg

Le Black-bass à grande bouche

La première partie de la dorsale est plaquée contre le corps

 

 

Blackbass_station_effectif-1.jpg
Répartition des populations du Blackbass
dans le cours du Doubs
 

Comme le montre le graphe ci-dessus, le Blackbass à grande bouche n'a été trouvé que dans le Doubs au niveau de Crissey.

 

Sources :

 

- Guyard A. et coll. (1992) - Inventaire du peuplement ichtyologique du cours du Doubs et du canal du Rhône au Rhin entre Voujeaucourt et Crissey. Rapport d'étude pour le compte de la CNR (73 pages + annexes).

 

- Muus B. J., Dahlstrom P. (1968). - Guide des poissons d'eau douce et pêche, 248 p. Delachaux et Niestlé Ed.

 

09:11 Publié dans Poissons | Tags : poissons, doubs, black-bass, pêche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Écrire un commentaire